Aquariophilie d'eau douce

Oodinium (maladie de velours)



L'Oodinium, ou autrement appelée maladie du velours, est encore une fois due à un parasite classé dans la famille des dinophycées (famille des algues sans chlorophylle).

En principe nous retrouvons plus facilement cette maladie en eau de mer, mais il n'est pas si rare de la retrouver en eau douce.
-- Amyloodinium ocellatum pour l'eau de mer
-- Oodinium pillularis et Piscinoodinium pour l'eau douce

Cette maladie est extrêmement contagieuse. Elle sera mortelle si elle n'est pas traitée à temps.

Remarque: Le parasite peut rester attaché aux branchies et la peau du poisson hôte pendant 3-6 jours dans l’aquarium hôpital et à basse température, il peut rester pendant 10-12 jours. Elle peut se développer dans un kystes dès qu’il atteint son poisson hôte, produisant 250 spores qui vont aussi chercher de nouveaux poissons hôtes.

Remarque 2: A un stade avancé, le poisson complètement apathique avec des nageoires toutes collées, qui peuvent commencer à s’effilocher, c’est alors qu’on confond parfois avec une pourriture des nageoires. Lors d’une pourriture les nageoires restent souples et brillantes, non serrées.

Symptômes:

Assez dur de repérer l'Oodinium au début de l'infestation.

Au premier stade de la maladie, le poisson perd simplement de sa brillance, ses voiles ainsi que sont corps deviennent mattes, plus ternes et paraissent moins souples, plus raides. Il perd également l'appétit.

Un poisson contaminé paraîtra malade, faible, et dans le cas des bettas, il évoluera les voiles resserrés, se frottant plus ou moins violemment au décors. Puis apparaissent des points blancs-jaunatres (< 0,3 mm) sur la peau et les nageoires ; les branchies sont souvent attaquées ; le poisson semble saupoudré de farine, notamment à contre-jour ; film velouté.

Pour finir, aux stades les plus avancés, la peau du poisson part en lambeaux.

En raison de ses symptômes, l'oodinium est souvent confondu avec Ichthyophthirius (maladie des points blancs). En comparaison, les points résultant de l'oodinium sont blancs microscopiques surfacés d'une légère poudre blanche, ce qui donne justement cette aspect velouté.

Traitements:

L'apparition de ce parasite peut être aisément évitée par l'utilisation d'un filtre UV...

L'oodinium possède, tout comme l'ichthyophthirius, un cycle de vie durant lequel l'agent pathogène traverse divers stades.
Comme pour la maladie des points blancs, l'agent pathogène oodinium ne peut être tué que lorsqu'il flotte librement.
C'est la raison pour laquelle il est recommandé d'augmenter de 3 °C la température de l'eau (veillez cependant à ne pas dépasser les 30 °C / vérifier le maximum que peut supporter votre poisson).
Ceci permet d'accélérer le cycle de vie. La chance d'attraper le parasite durant cette phase attaquable augmente ainsi considérablement!

Le poisson malade devra être séparé, et l'ensemble du matériel utilisé (épuisette, bacs, etc), ainsi que les mains devront être traitées... pour éviter de contaminer les autres bacs.

Le manque de lumière aide aussi à luter contre l'Oodinium, il semble donc utile de ne pas éclairer pendant le toute la durée du traitement.

Alimentation durant le traitement: il est recommandé de ne pas nourrir les poissons durant les trois premiers jours du traitement. Ensuite, veuillez recommencer à leur donner de la nourriture mais en moindres quantités.

Traitement 1: Le traitement pour l’Oodinium (Picinoodinium) peut être du sulfate de cuivre (Dose: solution d’inventaire: 4gm/1L; 20ml/100L ou 4 gouttes / litre) et / ou de sel non iodé typé guérande (NaCl) (Dose: l’eau de l’aquarium, 10 g par litre pour1-2 heures ou 5gm / litre pendant 5-7 jours.).
Attention en présence de silures! De nombreuses espèces de silures sont sensibles à l'élévation de la teneur en cuivre. Ne pas non plus utiliser chez les invertébrés d'eau douce comme d'eau salée (crevettes, escargots)

Traitement 2: JBL propose: JBL Oodinol Plus. Je cite:
"La concentration en cuivre de l'eau joue un rôle décisif dans la réussite du traitement. Exactement 0,3 mg/l de cuivre sont nécessaires, à vérifier à l'aide d'un test du cuivre à vérifier. Trop de cuivre peut également tuer les poissons et trop peu n'a aucun effet sur la maladie et peut même être source d'agents pathogènes résistants.
Le dosage exact est à contrôler et régler avec le test du cuivre JBL Cu. Combat tous les types d'agents pathogènes oodinium d'eau douce et d'eau de mer. Ne jamais appliquer sur des invertébrés d'eau douce et d'eau de mer ! Ceci est un médicament à usage vétérinaire. Pour en connaître les risques et les effets indésirables, lisez la notice et demandez conseil à votre vétérinaire ou à votre pharmacien." Notice

Le poisson malade devra être séparé, et l'ensemble du matériel utilisé (épuisette, bacs, etc), ainsi que les mains devront être traitées... pour éviter de contaminer les autres bacs.
Le manque de lumière aide aussi à luter contre l'Oodinium, il semble donc utile de ne pas éclairer pendant le toute la durée du traitement.

Le traitement peut s'étaler sur une semaine, en renouvelant partiellement l'eau, sans utiliser de charbon actif (celui-ci ne sera utilisé que pour éliminer les résidus à la fin du traitement) dans le cas d'un bac cyclé.

Traitement 3: SERA propose plutôt: "Des bains de sel prolongés avec SERA ectopur (la concentration doit être adaptée à chaque espèce de poisson) donnent de bons résultats " Lire attentivement la notice avant utilisation.

----------------------------------------------------------------------

Après le traitement, faire un changement d’eau de 20-50% et mettre du charbon dans le filtre pendant 48-72 heures (ne pas oublier de le retirer).

En résumé, ce parasite s'élimine grâce à un traitement médical à base de cuivre. Un stérilisateur à UV est très fortement conseillé pour se débarrasser des parasites nageurs.

L'éclairage est à bannir pendant le traitement, ceci aidera très fortement. Et le plus important, tout doit être traité, épuisette, bac, et surtout les mains!!!

----------------------------------------------------------------------

Nota bene:
1 - Ceci est une liste non-exhaustive de solutions existantes.
2 - Je n'ai pas testé moi-même tous ces produits.
3 - Les informations proviennent de sources citées ci-dessous, néanmoins, l'utilisation des produits cités se fait sous la responsabilité de l'utilisateur uniquement.

Sources:
http://poissonbetta.skyrock.com/2935344261-Les-Maladies.html
https://www.jbl.de/fr/hopital-en-ligne/pict_diag_groups/haopital-en-ligne
http://cdn.sera.de/fileadmin/downloads/epaper/11103_RG_Gesunde_Aquarienfische_F.pdf
http://www.aquadebutant.com/les-articles11/topic7752.html
http://aquasystematique.com/2013/01/20/oodinium/
http://lapassiondubetta.forumactif.com/t38-l-oodinium
http://www.poisson-malade.com/maladies/4-troubles-du-comportement/37-oodinium
http://aquariophilie-passio.bbconcept.net/t8-fiche-maladie-l-oodinium
http://www.aquabase.org/disease/view.php3?id=14&desc=oodinium-maladie-de-velour
http://betta-passion.forumgratuit.ch/t31-utile-fiche-sur-oodinium-maladie-du-velours
http://aquario-et-betta.blogspot.fr/2012/09/les-maladies-loodinium.html

Re: Oodinium (maladie de velours)

Excellents articles (au pluriel , je les avais compltétement manqué !! je suis étonné que personne ne les ai vu (?)

Re: Oodinium (maladie de velours)

Bonsoir !
Oui, c'est vrai que nous aurions pu te féliciter pour chacun de tes articles. :">
Je crois que nous nous sommes tous arrêtés sur le premier Identification des MALADIES des BETTAS (et d'autres poissons) pour te donner nos commentaires.

Mais tu mérites vraiment d'être applaudie pour chacun des 10 articles écrits sur les maladies présentées dans le "guide d'identification". =D>

Re: Oodinium (maladie de velours)

C'est gentil Josse et X2269 :">

Re: Oodinium (maladie de velours)

oui belle article mais je suis contre les produit chimiques.........de plus oodinium est provoqué par le stresse du poisson donc avec des feuille de menthe poivré en préventif le problème est résolut et en plus ce qui est à base de cuivre est dangereux pour les poissons, crustacés et aussi les aquariums, une solution idéale pour que l'aquarium fuit...................
Tu as divers solution pour remédier à l'oodinium et sans danger ........

Re: Oodinium (maladie de velours)

Il serait intéressant de connaitre tes sources pour la menthe poivrée.
En effet, conseiller cela sans posologie, sans retour fiable sur lequel s'appuyer non plus, c'est risqué pour les poissons de propriétaires qui vont prendre ça au pied de la lettre. (chouette! j'en ai dans le jardin, pourquoi s'embêter!" et paf c'est le drame...
Idem, tu dis "provoqué par le stress", bizarre c'est un parasite... bref... Donc dans ce cas là, la menthe poivrée (en préventif selon toi) servirait à déstresser les poissons? Mais on en revient à la 1ère question :)

(Je ne suis pas pour traiter avec du chimique, sauf que sur ce cas là, je n'ai trouvé que ces solutions là sur le net)

Re: Oodinium (maladie de velours)

Aller faire un tour sur le forum CIL IBSC, il y a quelques discussions à ce sujet....de plus je fais partis de ce qui en parle en disant qu'il y a autres choses que les produits chimiques.......certaines feuilles séchées que tu ramasses sont mieux en préventif et moins chère et moins dangereux............

Retour sur la liste des sujets