Aquariophilie d'eau douce

Exophtalmie

maladie

L'exophtalmie (ou proptose) est en général non mortelle. L'oeil (ou les deux yeux) est gonflé, saillant (exorbité), avec parfois des bords rougeâtres ou blanchâtres, à cause d'une accumulation de liquide lymphatique.

Dans la plupart des cas, cela est dû à la mauvaise maintenance de son poisson, une eau sale ou non adaptée. Il est vivement recommandé de contrôler le pH, le KH, la teneur en CO₂, l'ammonium, les nitrites et les nitrates.

Il a également été constaté qu'un manque de vitamines dans l'alimentation peut être source de proptose. Veuillez vérifier que vos poissons reçoivent une alimentation variée.

En général, l'exophtalmie n'est pas mortelle, et le poisson retrouvera un aspect normal après traitement Dans de rares cas, l'oeil peut finir par tomber, et le poisson borgne continuera de vivre ainsi, avec une vision monoculaire., mais quand le traitement est réalisé assez tôt, il n'y a aucun risque et , le poisson retrouvera sont aspect normal rapidement.

Cependant, si ce n'est pas le cas, il plus vraisemblable que votre poisson soit atteint de la tuberculose piscicole, mortelle pour le poisson, mais relativement rare.

Symptomes:

Le poisson peut se montrer moins actif, avec un appétit réduit.
Tout symptôme associé doit être recherché et examiné, afin de ne pas passer à côté d'une affection plus grave (écailles hérissée en plus de l'exophtalmie pour l'hydropisie en phase terminale par exemple.). Ainsi il n'est pas rare qu'une pourriture soit associée, quand la cause est une mauvaise maintenance ou une eau insalubre.

Traitements:

Réalisez un gros changement d'eau. Maintenez toujours l'eau le plus propre possible en faisant des changements réguliers. Le maintien de bons paramètres est essentiel. Isolez le poisson s'il n'est pas seul.

On doit ensuite rapidement traiter, soit par antibiotique, soit par homéopathie selon ce qu'on préfère

Traitement 1: l'homéopathie:

Euphrasia Officinalis 9 CH: 3 granules par jour à heure fixe jetés dans le bac quel que soit le litrage du bac jusqu'à guérison complète et continuer au même dosage encore 5 à 6 jours pour éviter une eventuelle rechute. La dilution se fait d'elle-même. Traitement. Les yeux doivent commencer à dégonfler dès la fin du 1er jour.

En homéopathie, ce n'est pas la quantité de granulés administrés qui fera la différence, mais plutôt la fréquence d'absorption qui est importante. D'où la même quantité que le bac fasse 200 litres ou 60 litres.

Traitement 2: Traitement antibiotique

Le meilleure remède est l'ampicilline, que l'on trouve en capsule. Comme il s'agit d'un antibiotique, il peut s'avérer compliqué d'en obtenir. Ce produit se présente sous la forme d'une capsule, que l'on peut diluer dans de l'eau. Une capsule pour 40 litres.

Le moyen le plus facile de doser est de diluer une capsule dans 1 litre d'eau, de prélever 1/4 de litre, et de l'ajouter à 9,75 litres d'eau, volume dans lequel sera traité le betta. On pourra conserver les 3/4 de litre restant au frais, pour préparer l'eau des jours suivants. Il faut continuer le traitement pendant encore environ une semaine après retour à la normale de l'œil.
Pour éviter un retour de l'exophtalmie, il est nécessaire de fournir des conditions idéales au poisson.

Si malheureusement vous ne pouvez pas vous fournir de l'ampicilline, il reste la possibilité d'utiliser un anti-bactérien du commerce comme le Furanol (JBL) qui est du Nifurpurinol (suivre la notice pour les dosages). Sans garantie quant au résultat.

A noter que JBL dit de cette maladie:" Les bactéries responsables proviennent de différents groupes. Il n'est possible d'établir un diagnostic sûr qu'en colorant ces dernières." Ils ne conseillent donc aucun produit en particulier.

Traitement 3 Traitement Tea Tree (Certains conseillent l'utilisation du melafix, donc... pensons à un produit plus naturel)

a) Commencer par faire un changement d'eau de l'aquarium.
b) Effectuer un traitement à base d'huile essentielle de Tea Tree et de solubol (dispersant naturel) qui sera sans danger pour les bactéries du filtre et du sol de l'aquarium.
On prendra le ratio 1 goutte d'huile essentielle de Tea tree + 4 gouttes de solubol + eau de l'aquarium jusqu'à 5ml par tranche de 15l d'aquarium à traiter.
Si votre aquarium fait 30l, il faudra un mélange de 10ml au total avec 2 gouttes d'huile essentielle de tea Tree et 8 gouttes de solubol, et de l'eau d'aquarium jusqu'à 10ml.
Vous pouvez, par exemple prendre un doseur pour les tests d'aquarium
On mélange le tout et on verse dans l'aquarium.

c) 4 jours plus tard, on refait la même manipulation sans changement d'eau.

d) 4 jours encore, on change l'eau et on en rajoute encore la même dose.

e) laisser passer 8 jour, changement d'eau puis retraiter une dernière fois.

Pas besoin de filtrer sur charbon, le traitement partira de lui même avec les changements d'eau futurs.

Conclusion

Le plus souvent dû à une mauvaise maintenance, l'exophtalmie, lorsqu'elle est le symptôme d'une atteinte bactérienne, se traite facilement par un antibiotique. Cependant il arrive que la cause soit plus grave, et le poisson peut mourir rapidement même avec un traitement.

Dans tous les cas, la maintenance dans une eau propre et adaptée est primordiale, ainsi qu'une nourriture variée (vivant, surgelé), que ce soit en prévention primaire ou secondaire de cette maladie comme des autres.

----------------------------------------------------------------------

Nota bene:
1 - Ceci est une liste non-exhaustive de solutions existantes.
2 - Je n'ai pas testé moi-même tous ces produits.
3 - Les informations proviennent de sources citées ci-dessous, néanmoins, l'utilisation des produits cités se fait sous la responsabilité de l'utilisateur uniquement.

Sources:
http://annick.bonvin.free.fr/L_homeopathie.htm
http://aquario-et-betta.blogspot.fr/2013/04/les-maladies-lexophtalmie_26.html
https://www.jbl.de/fr/hopital-en-ligne/haopital-en-ligne
http://poissonbetta.skyrock.com/2935344261-Les-Maladies.html
http://www.aqua-passion.com/articles/article-229-la-trousse-a-pharmacie-de-l-aquariophile-d-eau-douce.html
http://www.aquabase.org/disease/view.php3?id=7&desc=exophtalmie-ou-proptose
http://www.pets-dating.com/dossier-exophtalmie-du-poisson-_158_d1489.php
http://www.aquariophilie-pratique.net/exophtalmie.htm
http://reef.creer-forums.fr/t21-exophtalmie-du-poisson-ou-proptose
http://aquasystematique.com/2013/06/13/exophtalmie-oeil-gonfle-ou-proptose/
http://www.aquariophilie.org/forum/viewtopic.php?f=4&t=59629
http://betta-splendens.org/forum/viewtopic.php?f=35&t=2170
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?espace=1&groupe=1&sujet=4047#.VlcWxL8z4ro

Re: Exophtalmie

Celle la est bien gore...

Re: Exophtalmie

2 petites remarques :

L'exophtalmie peut être d'origine virale, et si l'exophtalmie n'est pas mortelle en elle même, le virus peut l'être. L'homéopathie interviendra pour soulager le symptôme (gonflement de l'œil), mais n'aura pas d'action sur l'infection virale. Les antibactériens habituels ne sont pas ou peu efficaces sur les virus. Il faut donc attendre et espérer que les défenses immunitaires parviennent à vaincre le virus.

Sur le Tea tree (Melaleuca alternifolia): C'est un antibactérien et antifongique naturel à large spectre. Il est aussi antiviral, mais là, son efficacité est très limitée et n'a été démontré que pour l'herpès.
Le Melafix (renommé API fish bacter stop) est assez équivalent, puisque son principe actif est l'essence de Melaleuca Cajeputi. Il est donc plus simple à l'emploi, mais on ignore les concentrations, s'il y a des additifs autres...
L'un comme l'autre sont sans risque pour les bactéries du filtre dans des concentrations raisonnables. C'est très bien, mais signifie aussi que leur efficacité antibactérienne est limitée. Cela peut donner un sérieux coup de pouce pour la guérison, mais parfois s'avérer insuffisant. A noter aussi qu'il y a eu des cas suspects de morts d'invertébrés lors de traitements longs avec renouvellements du traitement successifs (hausse de concentration?). L'introduction d'un produit dans l'aquarium n'est jamais anodin!

Re: Exophtalmie

Le gros souci du melaleuca cajeputii, c'est la concentration en cinéol qui est toxique contrairement au melaleuca alternifolia .

(Pour le détail de l'huile essentielle de cajeput, voir page 2: Retour sur le traitement de la pourriture des nageoires, au top ! )

On est tout à fait d'accord que les produits (médicaments, feuilles, huile essentielle) peuvent amener le meilleur mais aussi le pire dans le bac et qu'en cas de doute, il vaut mieux s'abstenir

Re: Exophtalmie

J'ai juste envie de dire ...
poisson rouge aux yeux exorbités

Re: Exophtalmie

On peut rien pour celui là =)) =)) =)) (pauvre bête, ça doit pas être facile tous les jours avec des yeux pareils... )

Re: Exophtalmie

Je remonte cetarticle pour apporter une petite précision ouverte à la réflexion.

Je suis chimiste et je fais partie des gens qui ne crois pas beaucoup à l'homéopathie ! Le principe est simple ;

- On prends une plante qui provoque les même symptômes que la maladie (soigner le mal par la mal )
-On dilue comme un bourrin (voir ci après)
-on sèche et on mets dans un matrice type sucre ou excipient
-on vend ça en disant c'est le produit miracle ^^

La dilution :

1CH : 10^22 molécules soit 0.01mol ; si la molécule a effectivement un effet , pourquoi pas!

2CH; 10^20 molécule soit 0.0001 mol; ça reste probable en terme d'activité même si l'effet des molécules n'est pas prouvés !

9CH; 1 000 000 molécules soit 0.000000000000000001 mol ; là c'est vraiment ridicule ^^

Donc non ça ne marche pas à 9CH si vous observé une amélioration c'est probablement une rémission spontanée ;)

Cependant comme le montre ce joli article assez récent , Euphrasia Officinalis possède des principes actifs intéressant.


Bilan , pour moi l'homéopathie ne marchera pas et les statistiques semblent pour le moment me donner raison ;)

Re: Exophtalmie

A la différence des humains, les animaux ne sont pas soumis à l'effet placebo...

Or, dans ce cas là, comment expliques-tu des guérisons spontanées chez les animaux traités par homéopathie? Je fais notamment référence à ce lien: http://annick.bonvin.free.fr/L_homeopathie.htm
De plus, des essais, certes pas cliniques, ont démontré l'efficacité de certains traitements sur les animaux.

Étant chimiste, tu te dois d'admettre qu'une formule est correcte jusqu'à preuve du contraire...
Mais compte tenu du manque de preuve chiffrée sur l'inefficacité totale de l'homéopathie, il me semble que ta remarque est complètement personnelle sous couvert et sous prétexte de ta formation de chimiste...

Sans être chimiste, et en étant complètement convaincue de l’efficacité de l'homéopathie chez les animaux, ta remarque précédente n'engage que toi et ta conviction personnelle, et ne fait nullement avancer le débat sur l'efficacité ou non des traitements.

Je finirais simplement en disant que nulle part j'ai écrit que c'est un produit miracle, et que si cela fonctionne sans conséquences désastreuses sur les aquariums et leur habitants (contrairement à certains traitements de cheval qui tuent les bactéries et les animaux malades ou pas au passage au lieu de les soigner), pourquoi ne pas simplement essayer...

Re: Exophtalmie

Désolé je ne voulais pas te vexer Pouchkipout [-O<

Je suis juste en plein combat contre l'homéopathie qui fait plus de dégâts que de bienfait ... J'accuse l'homéopathie d'être une arnaque vielle de 200 ans qui s'appuie sur des théorie aussi fumiste qu'infondées ! C'est fort mais je vais m'expliquer.

Je m'appuie sur ma formation de chimiste certe mais pas que ;)


Malheureusement ton lien est de très faible force argumentaire car c'est un blog qui de plus est amateur. La force d'un argument et sa pertinence réside dans l'appui qu'il obtient auprès des scientifiques , des statistiques inhérentes et du contexte d'écrit, s'il obtient consensus seul une démonstration d'erreur pourra le remettre en cause. Les derniers tests que j'ai lu prouvant une efficacité des traitements homéopathique sur le vivant autre que humain étaient soutenues par... Boiron... et ont largement été remis en cause.

Maintenant soyons intellectuellement honnête;

L'homéopathie commence avec Samuel Hahnemann en 1796. A l'époque la théorie atomistique éclot tout juste et il faudra attendre le 20 ème siècle pour voir cette dernière s'imposer.

Historiquement les deux sciences sont radicalement opposés.

La chimie pharmaceutique moderne prône l'interaction moléculaire comme vecteur d'action médicinale

L'Homéopathie prône le combat du mal par le mal par l'assimilation d'une substance provocant les même symptômes que le mal en forte dilution agitée.

Les interactions moléculaire d'un principe actif sur un site malade ont été prouvé pour des millions de cas avec leur effets secondaire , leur fiabilité ...

Ce que je conteste dans l'homéopathie c'est :

-L'utilisation d'une plante/extrait végétale ou autre, dont on ne connait pas le principe d'action atomistique mais qui à haute dose provoque des symptômes de même nature que la maladie.
-La dilution qui rend la probabilité d'interaction inter-moléculaire presque nulle
-L'agitation (retenue entre autre comme la mémoire de l'eau) qui n'a aucune logique avec la chimie, les principe de la thermodynamique et principe atomistique (dont mécanique quantique)

Concernant les plantes;

D'une manière générale , je ne remets pas en cause l'activité de tel ou tel plante et s’inspirer des remèdes de grand mère est parfois une excellent idée. Mais en tatn que chimiste , je sais aussi , que ces remèdes ont une base scientifiques et démontrables dans le futur(voir démontrés)comme étant un ensemble d’interactions moléculaires complexes mais bien à l'échelle atomique.

Dans ce cas précis:

Dans notre cas très précis , j'ai émis une réserve dans mon commentaire en citant cet article universitaire ici. EN effet comme l'article semble le démontrer , la plante possède des principes actis très intéressant .
MAIS , le problème c'est la dilution.

Je ne connais pas la masse molaire de la matrice de la plante mais en approximant les calcul on tombe au minima à une substance active de quelques microgramme micro gramme /mL . Cette concentration ramené à la taille de la cellule de traitement de test donne dans les 10^-6 moles .

Ici, en homéopathie, on parle d'une solution dont la dilution induit une concentration théorique de 1x10^-18 mol.

Donc là on a affaire à un trou monstrueux !

Si la solution avait été moins dilué , j'aurais gardé mes resserves et me serait renseignée plus profondément sur les possibles actions.

Bilan je reformule :

Cette plante possède un effet sur l’exophtalmie mais pas dans les proportions homéopathiques à CH9. En revanche il peut être très intéressant de réaliser une concoction dilué d'extrait d' Euphrasia Officinalis (extraction voir article , prendre de l'éthanol )

L'utilsiation de Euphrasia Officinalis CH9 pourra être effectué mais une rémission sera probablement lié à l'auto-guérison du poisson.

Maintenant je vais m’attaquer aux risques de l'homéopathie.Pour ce propos je m'appuie sur l'article ; "The Avogadro’s constant as gone out the window. " de S. Larivée, C. Sénéchal et J.-L. Brazier.

Le problème c'est que faire croire à une activité par des prescriptions non scientifiques et totalement hypothétique est dangereux. En cas de d'auto-guérison par effet placebo suite à l'utilisation d'homéopathie , le patient aura tendeance à se persuader de l'efficacité du traitement homéopathique. En cas de maladie ou le système immunitaire et le contexte psychologique de la personne sous homéopathie ne suffit pas , la maladie peut prendre des proportions bien plus importantes et provoquer des problème graves.

L'utilisation d'homéopathie en complément d'un suivie médicale sérieux , ne sera pas problématique. Il sera même conseillé dans la mesure ou l'effet placebo est réellement quantifiable et impact sur la maladie. De plus les médecins homéopathe réalise en moyenne des prestations plus longues qui impacte sur l'état d'esprit de la personne. En aucun cas on ne peut nier l'impact de la prise en charge dans la rémission.

Je cite un autre article consultable sur scholar :Mécanismes de l'effet placebo et du conditionnement: Données neurobiologiques chez l'homme et l'animal
F Haour - M/S: médecine sciences, 2005 - erudit.org


Les traitements homéopathiques, développés dès la fin du xixe siècle, reposent sur le principe de similitude entre les effets toxiques du composé administré et les symptômes pathologiques du patient [38]. Par exemple, un composé (China officalis) utilisé pour traiter la malaria, administré à un individu sain, provoque les symptômes de la malaria. Des dilutions importantes du produit actif permettent d’en diminuer la toxicité, et l’agitation vigoureuse des dilutions successives est supposée en potentialiser l’effet. La thérapeutique tient également compte de la « totalité » du patient, c’est-à-dire de son « terrain » et pas seulement de la maladie à soigner.

18
Pour la pharmacologie classique, les doses administrées sont insuffisantes pour produire un effet biologique. Or, les homéopathes praticiens sont soucieux d’une reconnaissance « scientifique » de ces effets. Dans cet objectif, des essais cliniques randomisés, menés en double aveugle contre placebo, ont été réalisés à très grande échelle [38]. Dans la plupart des essais rapportés, il n’y a pas de différence significative entre les résultats obtenus par placebo et homéopathie. Il est donc raisonnable de penser qu’une grande majorité des effets thérapeutiques de l’homéopathie passent par un effet de type placebo.


Il est interssant si on veut creuser d'aller chercher sur:

Jonas WB, Katchup TJ, Linde K. A critical review of homeopathy. Ann Intern Med 2003 ; 138 : 393-459

EN contre argumentaire , on a une étude suisse largement utilisé « Homeopathy in Healthcare – Effectiveness, Appropriateness, Safety, Costs », dirigée par le Docteur Gudrun Bornhöft et le Professeur Peter F. Matthiessen contesté fortement par David Martin Shaw (voir ici)

Le problème réside dans la capacité à déterminer la différence entre placebo et homéopathie.

Dans le cas animal , très souvent , l'effet placebo est de mise pour les propriétaires. L'auto-guérison ou l'attention portée (changement d'au , changement de nourriture ...) vont induire en erreur les conclusions des propriétaires.

Je cite ;

On peut se demander pourquoi depuis près de 200 ans, des milliers de
personnes recourent encore à l’homéopathie, alors que les arguments théoriques
et les démonstrations expérimentales montrent qu’elle n’a aucune crédibilité.
La tentation est forte pour les défenseurs de l’homéopathie de conclure que les
résultats qu’ils obtiennent constituent l’ultime argument scientifique, oubliant du
même souffle qu’en science, les témoignages, fussent-ils nombreux, ne constituent
jamais une preuve. Par ailleurs, en présence de deux arguments contradictoires – ici
l’homéopathie fonctionne c. l’homéopathie ne fonctionne pas –, plusieurs individus
concluent « que la vérité se trouve quelque part au milieu […] l’homéopathie doit [donc]fonctionner un peu » (Gauvrit, 2009, p. 218). Un tel raisonnement est surprenant;
il laisse en effet entendre que, même si, selon le principe de non-contradiction, un
mur ne peut pas être blanc et non-blanc en même temps, il pourrait quand même
être gris. Ce faisant, ils évitent de modifier leur croyance. Changer d’avis entraîne
habituellement une dissonance cognitive dont le coût mental peut, pour certains,
être trop élevé. D’ailleurs, tenter de convaincre un utilisateur de l’inefficacité des
produits homéopathiques revient à tenter de convaincre des croyants que Dieu
n’existe pas

Re: Exophtalmie

Omg le pâté :) Bon j'ai tout lu, et je reste malgré tout sur la faim...

Qu'on remette en cause l'efficacité des plantes en chimie me fait hérisse le poil... Exemple marquant: la morphine vient d'une plante... La cocaïne aussi... Alors oui, la dose est forte dans ce cas là, évidemment, mais voilà, c'est un fait... Dans le même principe, frotter des feuilles de plantain sur les piqures d'orties soulage soulage considérablement...

Ensuite, tu écrits que "les plantes utilisées provoquent des symptômes de même nature que la maladie" ... moui alors comment dire... l'arnica qui apaise contre les coups et les bossent... et l'hypericum perforatum (millepertuis officinal) qui empêche d'avoir les nerfs qui lancent dans les extrémités en cas de coupure ou de coup (marteau etc...) C'est d'ailleurs un médecin urgentiste qui m'avait orienté là dessus après que mon petit se soit éclaté le pouce (au sens propre comme au figuré) avec une petite masse.... Faudra m'expliquer ta logique dans ces cas là...

En ce qui concerne les dilutions, certes cela peut paraitre dérisoire pour ceux qui savent ce qu'est une mole, cependant, c'est la régularité de l'administration qui compte (autant que les antibiotiques ou la pilule j'ai envie de dire... Et les concentrations de principe actif ne sont pas forcément très clairs pour la majorité des utilisateurs).

Quoi qu'il en soit, et cela reste le problème avec les chimistes et ceux qui ne croient que ce qu'ils prouvent ou qui est prouvé, c'est que du moment qu'il n'y a pas de chiffres ou de protocoles, ce n'est pas possible, tout simplement, puisque ce n'est pas prouvable par des données comparables ni récoltables...

De toutes façons, ce débat restera stérile puisque tu campes sur des positions "scientifiques" qui ne font que (je te cite) SEMBLER démontrer quelque chose sans être sur à 100%... Ça revient à dire qu'en tant que chimiste, tu te satisfais d'une réponse approximative qui SEMBLE juste et qu'il est RAISONNABLE de PENSER que l'homéopathie est efficace que par l'effet placebo.

En conclusion, j'ignorais que "sembler", "raisonnable" et "penser" faisaient partie du vocabulaire des scientifiques...
Les scientifiques ne comprennent pas le processus car n'arrivent pas à le quantifier et préfèrent le dénigrer systématiquement sans chercher à admettre que cela peut aider à la guérison, voire guérir et le tout sans effets néfastes... (Chose que la médecine moderne ne sait pas faire vue la liste des effets indésirables de chaque médicament distribué).

Re: Exophtalmie

Je laisserai répondre X2269 mais je crois qu'il y a quelques confusions ;) .

Donc l'homéopathie .... j'ai de suite envie de répondre "pov Juliette" :D .

Ça me rappel une histoire sur la Chine antique, à l'époque, lors d'éclipses de Soleil le peuple faisaient le plus de bruit possible car on leur avait fait croire (voir la "généalogie de la moral" de Nietzsche par ex ...) que c'était un dragon géant qui tentait d'avaler le soleil ! Inutile de dire qu'ils réussissaient toujours à faire fuir le dragon :D .
Ca c'est pour le coté "on a une procédure et on a des résultats donc la procédure est la solution" ... il faudrait creuser un peu plus "peut-être".

Ca aurait donc des effets les dilutions abyssales dans du sucre ?... ça en aurait sur les animaux non susceptibles d'être touchés par l'effet placebo ?.... Je crois surtout que ça en a par coincidence et parce que parallèlement ça signifie qu'on accorde de l’importance à l'animal en question et qu'on à d'autres attentions envers lui qui de façon physique ou bien même affective (! et oui les animaux sentent manifestement quand on les soigne).
C'est un peu comme quand on nous a dit que c'était bon pour les plantes de leur parler ... en fait c'est aussi parce que ça veut dire qu'on en est plus proche et qu'on les observe pour mieux les soigner sans parle que le CO² qu'on rejette en parlant ou en respirant prêt d'elles est bon pour elles.
Pour en revenir à nos poissons et en l'occurrence à cette sale maladie, je pense que c'est pareil, l'attention portée à la pauvre bestiole a peut-être son importance, on ne sait pas trop en effet comment fonctionne le fameux effet placebo ...
En plus, le sucre n'est pas un élément très courant dans le milieu aquatique si je ne me trompe ... peut-être que c'est en fait un facteur important lui aussi.....

Ceci dit sans vouloir Paul et Mickey bien sur :D mais ça m'hérisse un peu de voir ce genre de solutions pris en charge pour des remboursements par exemple ...
J'avais penser m'en faire prescrire pour mon café mais je l'aime très sucré, j'ai eu peur des effets secondaires ;) .

Re: Exophtalmie

J'ai manifestement une de mes femelles Endlers qui souffre d'exophtalmie, mais elle est est la seule parmis une 30aine de ses congénères. Comment cela est il possible et dois je traiter le bac malgré tout ?
Merci

Re: Exophtalmie

Tu vas un peu loin Klaatou avec le dragon ^^ =))

Zippo: Un poisson peut être plus sensible que les autres aux infections (comme nous quoi...) donc si 1 poisson est atteint, les autres risquent de l'être aussi... Comment cela est possible, lis la fiche, comment traiter, lis la fiche :)

Re: Exophtalmie

D'ac mais pour le traitement ? J'isole cette femelle ou bien je traite le bac entiérement ? Est ce que ce sera compatible avec les crevettes en plus ça encore ?

Re: Exophtalmie

Oui on va arrêter le débat car je campe autant dans mon camp que toi dans le tien ;)

Cela dit je conteste juste deux trucs que tu dis :

-Je ne conteste pas l'effet des plantes, loin de là ! D’ailleurs si tu m'as bien lu , je dis :
Si la solution avait été moins dilué , j'aurais gardé mes resserves et me serait renseignée plus profondément sur les possibles actions.

Bilan je reformule :

Cette plante possède un effet sur l’exophtalmie mais pas dans les proportions homéopathiques à CH9. En revanche il peut être très intéressant de réaliser une concoction dilué d'extrait d' Euphrasia Officinalis (extraction voir article , prendre de l'éthanol )


Je rajouterai ;

La phytothérapie est la base de la pharmacologie.Nos ancêtres se soignaient avec des plantes et les remède de grand mère ont toujours été utilisés. La chimie intervient pour la production de masse des molécules actives après compréhensions et analyse des mécanismes de fonctionnements. Il y a encore beaucoup de plante dont a pas encore compris les mécanismes de fonctionnement dans la guérison et la rémission. Cependant on a su isolé les molécules /matrices active pour les réutiliser dans des médicaments. LA concentration et l'utilisation d'une molécule dans sa forme brut induit nécessairement des effets multiples dont secondaires.

MAIS , dans le cas de l'homéopathie on est très loin de ça.

--> Les remède de grand mère viennent de l'expérience acquise et de la connaissance des plantes et en aucun cas ne raisonne sur le principe de vaincre le mal par le mal.

--> Les dilutions n'ont rien à voir. On préparait des décoctions contenant une importante quantité de plante. On ne connaissait pas le principe mais on connaissait les effets et pour beaucoup ON A COMPRIS POURQUOI A L ECHELLE MOLÉCULAIRE ou on a su isoler les principes actifs. (c'est d'ailleurs la base des médocs pour beaucoup).

-"les plantes utilisées provoquent des symptômes de même nature que la maladie"; je reprécise donc, je parle des plantes utilisées en homéopathie. Lis ce que dit le fondateur de cette pseudo-science.Cependant , certaine plantes utilisé possède réellement des propriétés intéressantes cf le cas présent et ce que je disais.Mais le principe du traitement du mal par le mal n'a aucune logique scientifiquement.

-De toutes façons, ce débat restera stérile puisque tu campes sur des positions "scientifiques" qui ne font que (je te cite) SEMBLER démontrer quelque chose sans être sur à 100%... Ça revient à dire qu'en tant que chimiste, tu te satisfais d'une réponse approximative qui SEMBLE juste et qu'il est RAISONNABLE de PENSER que l'homéopathie est efficace que par l'effet placebo.

Pour ma part , les articles scientifiques tendent en consensus; l'homéopathie ne sert à rien en dehors de l'effet placébo :) Les études en double aveuglent sont pour moi suffisamment fiable.Les études en faveur de l'homéopathie manque cruellement de bases et de matières.Et les raisonnement sont faux dans la mesure ou s'appuie sur des phénomène absolument infondée (mémoire de l'eau , mécanique des énergie conservée...)

-En conclusion, j'ignorais que "sembler", "raisonnable" et "penser" faisaient partie du vocabulaire des scientifiques... Prudence est mère de sûreté ;)

Bilan final (j'en dirais pas plus)

Tu me lis en diagonale , c'est dommage ! Tu conteste ce que je dis et tu me dis borné mais je suis sûr que tu n'as pas lu les quelques articles proposés au débat....Au lieu de remettre en cause mon analyse et de me proposer des arguments tangibles (articles reconnus , données fiables et répétables) tu dis en gros que les chimiste ne veulent pas croire ce qu'il ne peuvent pas prouver ! Ben oui et non . C'est plutôt logique de remettre en cause quelque chose qui n'a aucun fondement solide... Et si il y avait quelque chose de solide alors montre le moi ;)

Je raisonne en déduction. Si une plante a des effets , les statistiques doivent le prouver. SI aucun effet n'ets constaté après des centaines de tests en double aveugle en suivant toute les précautions d'emplois ; c'est que ça ne marche pas. Un truc qui marche , même sur le long terme , ça se voit en statistique.

On est sur une pseudo science qui échoue à tout les tests. C'est une science digne d'aristote...


Re: Exophtalmie

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/etats-unis-l-homeopathie-sur-la-sellette_28891
http://sante.lefigaro.fr/article/aux-usa-l-homeopathie-devra-preciser-que-son-efficacite-n-est-pas-prouvee

L'homéopathie n'est pas une science.
Depuis 200 ans, elle n'a apporté strictement aucune preuve scientifique. En revanche, des preuves de pseudo-croyance, pseudo-vérité, pseudo-mysticisme, etc...il y en a un paquet par paquebot entier.

C'est bête, je n'arrive plus à retrouver cette étude scientifique cocasse, sur les rhumes. Il avait pris 3 groupes. 1 groupe qui n'a pas de d'homéopathie (rien, groupe témoin). 1 groupe qui prenait de l'homéopathie. Et 1 groupe envoyé à la campagne.
Le but étant, que la molécule homéopathique testée, se retrouvait dans l'air de la campagne.
Résultat : Autant de malade dans le groupe sans soins, que dans le groupe homéopathique. Mais diminution des cas, à la campagne.
Conclusion : respirer l'air de la campagne a plus d'effet sur les soins car la molécule était présente des milliers de fois dans l'air que dans la dose homéopathique. La molécule homéopathique ne faisant rien (groupe test témoin = sans rien = groupe homéo). Donc que ne rien prendre, avait autant d'effet que l'homéopathie.

Re: Exophtalmie

"la molécule homéopathique testée, se retrouvait dans l'air de la campagne."
Lol.

Concernant les "études" ... :
"L'homéopathie ne traite pas un symptôme, mais un "terrain". L'efficacité des traitements dépend d'une prescription personnalisée. Un médecin homéopathe ne prescrira pas la même chose à deux malades de la grippe, si l'un tousse beaucoup, et l'autre non, si l'un se sent mieux après bu des liquides froids, l'autre des boissons chaudes comme l'explique Psychologies magazine. Il s'agit de restaurer "l'énergie vitale" du patient pour qu'il puisse mieux réagir aux agressions.

Le problème des études sur l'homéopathie est donc un problème de méthode. Impossible comme dans les autres études sur un médicament, de prendre un échantillon suffisant de malades, de donner à la moitié d'entre eux le médicament testé, à l'autre moitié un placebo et de comparer les résultats.
"

Sans compter qu'on peut faire dire ce qu'on veut à une étude alors pour ce que ça vaut..

http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/10/lhomeopathie-est-elle-efficace-une-etude-australienne-ne-trouv/

Re: Exophtalmie

Remercions les Suisses d'avoir lancé une vaste étude...

Résumé de l'action de la Suisse et des conclusions

Ce qui est drôle, c'est que la même étude conduit elle-même à des conclusions différentes en fonction de qui les écrit...

Ceux qui souhaitent prouver l'efficacité publient même ceci avec leurs sources

Et notamment cet extrait d'article en anglais très clair provenant de l'Université de Witten/Herdecke en Allemagne.
(Elle était donc bien mondiale cette étude finalement^^)


Vous campez, je campe, nous campons... Chacun est libre d'utiliser ou pas ce traitement. :D

Re: Exophtalmie

Mais Zippo n'a pas eu de réponse :-/

Retour sur la liste des sujets